Accueil / Actualité

NOTRE CONSEIL SCIENTIFIQUE S’AGRANDIT

Masseur-kinésithérapeute depuis 35 ans et formatrice depuis 4 ans, Muriel Daste a été sensibilisée aux problématiques des proches aidants durant toute sa carrière.

Aujourd’hui, elle souhaite rejoindre le conseil scientifique du projet « Prévention Proche Aidant ». Pour rappel, ce projet s’intéresse aux relations entre le professionnel de santé et le proche aidant de son patient. « Personnellement impliquée dans mon contexte amical et familial, je souhaite participer à l’amélioration de la prise en charge des difficultés des aidants. »

RENDEZ-VOUS LE JEUDI 19 SEPTEMBRE

Découvrez le programme complet de la restitution des résultats de notre étude sur l’accompagnement des aidants par les professionnels de santé.  N’oubliez pas c’est le jeudi 19 septembre à partir de 14h à Ivry-sur-Seine et c’est ouvert à tout le monde. Pensez à vous inscrire

NOUVELLE VENUE AU CONSEIL SCIENTIFIQUE

Lisa Wintzenrieth, kiné dans un cabinet à Metz, rejoint les autres membres du conseil scientifique dans le cadre du projet « Prévention Proche Aidant ».

Faites un peu plus connaissance avec elle !

Lisa intervient au domicile de ses patients depuis maintenant plus de 10 ans. Elle côtoie régulièrement la famille et l’entourage du malade. Trop souvent, elle regrette « de manquer d’informations concrètes à leur apporter et de suggestions d’outils susceptibles de les aider ». Lorsque Lisa découvre le projet de sensibilisation des professionnels de santé à l’épuisement des aidants, c’est « une évidence » pour elle de rejoindre le comité scientifique. Elle souhaite partager son expérience et participer à une réflexion commune. En parallèle, elle parle de notre ligne d’écoute aux aidants qu’elle rencontre et à ses collègues.

MARIE, DÉLÉGUÉE DANS LE 78 et 92

Peux-tu te présenter en quelques mots ? « Je m’appelle Marie. J’habite en région parisienne. Pour ma rentrée 2019, je rejoins toute l’équipe d’Avec Nos Proches. Je serai déléguée dans les Yvelines et les Hauts-de-Seine grâce au dispositif de mécénat de compétences de mon entreprise. » 

Peux-tu revenir sur ton parcours professionnel ? « Après des études de droit, j’ai travaillé chez AXA Juridica (assureur en protection juridique). L’assurance de protection juridique c’est renseigner le client sur ses droits, l’aider en l’accompagnant pour trouver une solution amiable ou judiciaire, l’assister dans un litige du début à la fin. J’ai débuté par l’information juridique par téléphone et la gestion de ces litiges. Puis je me suis tournée vers la rédaction et tarification du contrat d’assurance de protection juridique. Enfin je me suis engagée pour défendre les intérêts collectifs et individuels des salariés. Je me rends compte aujourd’hui que j’ai toujours cherché à apporter mes compétences au service des personnes. »

Pourquoi un mécénat de compétences ? « En 2018, que j’ai entendu parler du dispositif de mécénat de compétence en test dans AXA. J’ai été séduite par l’idée de mettre mon expérience au service d’une association. »

Comment as-tu connu l’association et pourquoi un mécénat pour la cause des aidants ? « J’ai évoqué ma recherche et mes envies à une amie qui connaissait Giovanni, délégué régional Île-de-France. Elle nous a mis en relation. Les missions de l’association m’ont tout de suite séduite. Je suis aidante de ma mère de 86 ans depuis plusieurs années. Et j’ai rencontré de nombreuses personnes aidantes. »

Quelle va être ta mission ? « Pendant un an, je serai la référente locale de l’association pour les départements du 78 et 92. L’objectif : animer et développer le réseau de l’association avec les structures d’aide aux aidants existantes. Je serai disponible 2 journées par semaine pour exercer cette mission. Le reste du temps, je poursuivrai mon activité syndicale et en complément je serai en back up dans mon équipe professionnelle de souscription. »

PORTRAIT DE CONSUELO, MEMBRE DU CA

Peux-tu te présenter en quelques mots ? « J’ai 53 ans, j’habite Paris et j’ai une vie professionnelle et personnelle très remplie ! »

Comment nous as-tu connu ? « Grâce à une amie sophrologue qui m’a parlé d’Avec Nos Proches. »

Quand as-tu rejoins l’association ? « En 2011. À l’époque, je voulais donner du sens à ma vie et faire profiter bénévolement les autres de mon expérience d’aidante. »

Pourquoi avoir choisi Avec Nos Proches pour devenir bénévole ? « Pour son dynamisme et sa réputation dans le soutien qu’elle apporte aux proches aidants. Mais aussi pour son accueil et ses membres qui sont autant de personnalités et de parcours riches. »

Quelle est ta mission en tant que bénévole ? « Après avoir été écoutante auprès d’aidant, j’ai intégré le CA de l’association. »

Est-ce facile de concilier engagement associatif et activité professionnelle ? « Non car le professionnel comme le bénévolat demande des engagements forts et prenants et que le temps est précieux surtout quand je dois aussi gérer mes engagements personnels. Pourtant si concilier bénévolat et activité professionnelle est difficile, je constate que les rencontres, les projets défendus, la vie de l’association m’ont donné plus de joies, plus de sens, plus de recul dans ma vie en générale. Je suis certaine que dans un proche avenir les activités professionnelles et bénévoles s’alterneront. »

Pourquoi rejoindre le CA ? « Au sein du conseil, je participe à la stratégie de l’association, à son évolution, à sa visibilité aussi. Je peux faire entendre ma voix aussi et être confronter à des sensibilités d’administrateurs différentes. »

Des conseils pour de futurs bénévoles ? « N’ayez pas peur ! Que vous soyez en activité professionnelle, jeune, avec des profils différents, rejoignez-nous. Le bénévolat n’est pas que réservé à des retraités en mal d’activités. C’est un secteur d’avenir ! »

SIX SALARIÉS NANTAIS, BÉNÉVOLES À NOS CÔTÉS !

Dans le cadre d’un dispositif favorisant le bénévolat de ses salariés, une entreprise nantaise (qui souhaite rester anonyme) permet à ses collaborateurs de s’engager dans une activité qui leur tient à cœur. Six salariés ont choisi d’agir pour les 11 millions d’aidants Français et de s’investir à nos côtés. Objectif : sensibiliser le grand public à la problématique des aidants. Ainsi le jeudi 20 juin, pendant toute la journée, dans le centre-ville de Nantes, six bénévoles ont distribué des flyers de l’association et ont communiqué pour que chaque aidant sache qu’il est “aidant” et qu’il peut bénéficier de soutiens.

Mission réussie : une trentaine de commerçants sensibilisés à la cause des aidants.

Un grand merci à eux.