Appelez-nous,
nous sommes passés par là.

 

01 84 72 94 72
Accueil / Actualité

ENVIE D’INTÉGRER L’ÉQUIPE DES BÉNÉVOLES DU PAS-DE-CALAIS

ELLE REJOINT NOTRE CONSEIL SCIENTIFIQUE

Michèle Brisset, infirmière à Strasbourg, rejoint notre conseil scientifique dans le cadre du projet « Prévention Proche Aidant ». Son rôle : représenter sa profession, apporter sa vision terrain et émettre un avis sur les actions à réaliser.

Faites connaissance avec elle :

Tout au long de son parcours professionnel auprès de patients atteints de maladies graves, Michèle a été confrontée aux difficultés des proches aidants. “Les aidants sont les piliers de l’accompagnement. Les soutenir, c’est leur permettre d’accomplir au mieux cette tâche.

Elle est également la présidente de l’association Asdepal. L’association souhaite ouvrir en Alsace une maison d’accompagnement pour des personnes en situation palliative, accompagnées au domicile par leurs aidants.

PREMIERE AVANCÉE DANS LA RECONNAISSANCE DES PROCHES AIDANTS

Vingt-quatre heures après l’adoption à l’unanimité du projet de loi favorisant la reconnaissance des proches aidants, Nathalie Avy-Elimas, députée du Val d’Oise et rapporteure de la proposition, s’est confiée à Avec nos proches.

Elle précise que c’est une première grande victoire« dans l’immense chantier que nous devons mener envers les aidants, eux qui accomplissent quotidiennement un travail formidable pour assurer le « bien vieillir » ou le « bien vivre » de leurs proches en situation de handicap ou de dépendance. »

Elle revient sur les propositions concrètes de cette loi qui vont « faciliter la conciliation entre la vie personnelle et la vie professionnelle des aidants» :  la possibilité de se faire relayer afin de bénéficier du droit au répit ; l’allocation de fonds spécifiques aux départements pour les actions à l’égard des aidants ; l’inscription du rôle de l’aidant dans le nouveau dossier médical partagé.

Enfin, elle nous explique qu’il faut continuer le combat en se focalisant sur les milliers d’enfants et d’adolescents aidants : « Ces jeunes, confrontés à la maladie d’un parent ou au handicap d’un frère ou d’une sœur, sont souvent peu suivis sur le plan médical et courent le risque de développer d’importantes carences, préjudiciables à leur santé et à leur bon développement de croissance. En outre, les enfants aidants sont aussi plus sujets au décrochage scolaire, à la déscolarisation ou encore à la désinsertion sociale. Enfin, les enfants aidants ressentent très souvent une souffrance et un épuisement, difficilement communicables, ainsi qu’un sentiment d’isolement. Je travaille étroitement avec le ministère de l’Éducation nationale et le ministère des solidarités et de la santé, pour mieux former et sensibiliser la communauté éducative à la question des enfants aidants, améliorer leur repérage, anticiper les risques spécifiques liés à cette situation d’aidance et mettre en place des dispositifs de soutien spécifiques. »

VOTEZ POUR NOTRE PROJET CONNECT’AIDANTS

Heureux de vous annoncer que notre projet Connect’aidants a été retenu dans le cadre du concours de la Fabrique Aviva !

Avec Connect’aidants, nous voulons proposer aux personnes qui accompagnent un proche fragilisé de se retrouver, d’échanger autour d’une table virtuelle.

Nous avons BESOIN DE VOS VOTES ! 🗳

On vous explique tout, c’est très simple :
1) RDV juste ici
2) Allez sur “Soutenir le projet” à droite de notre vidéo
3) Inscrivez-vous en créant un compte
4) “JE VOTE pour le projet”
5) Vous pouvez nous attribuer jusqu’à 10 likes 👍
6) Partagez sur vos réseaux pour nous aider à atteindre la finale !

La chasse aux votes est ouverte 😀

LETTRE D’INFORMATION – AVRIL 2019

Découvrez les nouveautés de l’association !

Ils rejoignent le conseil scientifique

4 professionnels de santé rejoignent notre conseil scientifique pour renforcer notre expertise dans le cadre du projet « Prévention Proche Aidant ». Leur rôle sera de représenter leur profession, d’apporter leur vision terrain et d’émettre un avis sur les actions à réaliser.  

Faites connaissance avec eux :

Anaïs Cavernes, infirmière  à Bordeaux avec un diplôme universitaire en soins palliatifs. Pourquoi Anaïs a-t-elle décidé de s’engager à nos côtés ?  « Les aidants sont souvent au centre de tout. Un aidant soutenu est un partenaire de soins fiable. »

 

Juliette Le Rouge et Tanguy Le Rouge, un couple de pharmaciens installé à Lille. Quelles sont leurs motivations ? « Rejoindre avec nos Proches, c’est nous donner la possibilité de pouvoir partager notre quotidien de pharmaciens avec d’autres professionnels de santé. Ensemble, nous pouvons réfléchir à une meilleure prise en charge des aidants et des patients.

Thomas Julien, médecin généraliste, à Nice. Pour ce jeune médecin, les aidants sont un enjeu sociétal et « la prévention doit être au cœur de notre métier.  On est comme une équipe autour du malade et chacun a un rôle à jouer. »

»