Appelez-nous,
nous sommes passés par là.
01 84 72 94 72

Accueil / Actualité / YANN, VAINQUEUR DU CONCOURS “DESSINE-MOI UN AIDANT”

YANN, VAINQUEUR DU CONCOURS “DESSINE-MOI UN AIDANT”

On a rencontré Yann, grand gagnant de notre concours d’illustration « Dessine-moi un aidant » organisé pour la journée nationale des aidants le 6 octobre 2020. On voulait en savoir plus sur son dessin, sa vision de l’aidant, son style… Il a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions. Encore bravo !

Photo Yann

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

« Je m’appelle Yann, j’ai 27 ans, j’habite Lille et je suis graphiste professionnel. Le dessin et moi, c’est une histoire d’amour depuis plus de 20 ans. J’ai commencé à gribouiller dès le plus jeune âge. »

Un aidant, qu’est-ce que cela t’évoque ?

« C’est un sujet qui me parle personnellement. Je ne connaissais pas votre association. J’ai découvert votre concours « Dessine-moi un aidant » par ma fiancée qui travaille pour une maison des aidants à Lille. Mais c’est la première fois que j’allais dessiner sur le sujet des aidants. J’ai souhaité participer car avec ma fiancée, nous sommes en situation d’aidant. Ma belle-mère a subi une lourde opération il y a quelques années et elle est devenue handicapée : toute sa famille est devenue aidante.»

Pourquoi avoir dessiné une femme dans un fauteuil roulant qui est enlacé par une jeune femme ?

« J’ai voulu reproduire le tableau de ma belle-famille. Ce dessin est issu de mon histoire personnelle. Il s’agit d’une fille, ma fiancée qui enlace sa mère. J’ai souhaité insister sur le contact physique entre deux êtres à travers le câlin d’une fille à sa mère. Durant cette période de Covid, j’ai souhaité passer un message réconfortant. Depuis plusieurs mois, nous évitons les gestes de tendresses, le contact avec ma belle-mère à cause de sa fragilité et c’est très dur au quotidien. »

Quel message souhaites-tu faire passer ?

« Un geste est souvent plus réconfortant que des mots. Un simple contact permet de maintenir le lien qui change avec la maladie ou le handicap. Il est nécessaire de rappeler que, derrière les contraintes du quotidien, il y a la vie. J’espère que mon dessin peut aussi bien parler à un enfant qu’une personne âgée. J’utilise la technique de l’aquarelle.  J’ai choisi des couleurs douces pour rester centrer sur le cadre et non sur le fauteuil roulant ou les personnages.  Mon style de dessin rajeunit les personnages. Peu importe l’âge que les aidants ont, je souhaitais qu’on puisse s’identifier à mon dessin. »

Faites davantage connaissance avec Yann et ses dessins sur son compte Instagram ou sur sa page Facebook

 

Dessin dessine-moi un aidant
Dessin “Un Tendre Instant” de Yann NG KWONG SANG. Coup de coeur du jury du concours “Dessine-moi un aidant” organisé pour la journée nationale des aidants du 6 octobre 2020.