Appelez-nous,
nous sommes passés par là.
01 84 72 94 72

Accueil / Blog / PAROLE DE BÉNÉVOLE : VÉRONIQUE, ÉCOUTANTE

PAROLE DE BÉNÉVOLE : VÉRONIQUE, ÉCOUTANTE

Nous sommes allés à la rencontre des bénévoles de notre association qui font de l’écoute. Nous leur avons donné la parole à travers une série de portraits sonores. Chaque portrait est une immersion dans l’univers d’un bénévole écoutant  et écoutante au sein de notre association qui accompagne les aidants.

ÉPISODE 2/4 – PAROLE DE BÉNÉVOLE : RENCONTRE AVEC VÉRONIQUE, ÉCOUTANTE 

Véronique a 55 ans et vit à Paris. Après avoir élevée ses enfants, Véronique s’est formée au métier de conseillère conjugale et familiale. Véronique a rejoint l’association Avec Nos Proches en tant que bénévole en 2014. Véronique a été aidante de ses parents. Elle a accompagné ses parents dans leur fin de vie.

Pour Véronique, le bénévolat a toujours existé chez elle. Donner de son temps est quelque-chose que ses parents lui ont toujours inculqué.

“LIBÉRER PLUS FACILEMENT LA PAROLE COMME ON NE SE VOIT PAS” 

Avant tout, pour Véronique, le téléphone est un outil facile d’utilisation que tout le monde connaît. Il n’y a pas besoin de compétences techniques particulières. Et c’est bien dans un monde particulièrement connecté !

De plus, pour Véronique le téléphone permet aux personnes qui appellent de parler en transparence, de parler en vérité, de libérer plus facilement la parole comme on ne se voit pas.

Véronique apprécie offrir un temps d’écoute aux personnes qui ne pensent pas qu’être écoutés va autant les soulager. En effet, l’aidant a besoin d’être écouté mais il ne le sait pas. À la fin, ils disent merci parce qu’ils ne se rendaient pas compte de ce besoin d’écoute.

Pour cette raison, Véronique se sent satisfaite quand les personnes ont pu dire ce qu’elles avaient sur le cœur.  Quand elles se sentent soulagées

Ce portrait sonore de Véronique a été réalisé par Vanessa Attia, créatrice de podcasts. 

L’aidant a besoin d’être écouté mais il ne le sait pas

Véronique