« Vous prenez soin d’un proche,
nous sommes passés par là. »
Appelez le 01 8 472 9 472
Accueil / Mur des témoignages

Mur des témoignages

30 témoignages publiés

MORET

"Début janvier 2017, mon père a été hospitalisé en urgence ; à la suite de son hospitalisation, il a été dialysé trois fois par semaine. Il est rentré à domicile fin janvier ; à partir de là, j'ai dû me rendre chez mes parents en alternance avec plusieurs membres de ma famille pour aider mes parents. Mon père est décédé depuis mais je me souviens de la complexité de la situation, de l'angoisse que j'éprouvais car je devais tenter de rassurer ma mère alors qu'il m'arrivait d'être paniquée car mon père était aussi insuffisant respiratoire et ne pouvait plus se lever à la fin de sa vie. J'ai éprouvé un sentiment d'abandon par rapport au corps médical en constatant combien le système se délite. Il faut ajouter les problèmes administratifs qu'il a fallu gérer ; je suis effarée de constater l'incompétence et l'indifférence d'un certain nombre de personnes ! Pour supporter le quotidien, je faisais de bons petits plats avec maman, j'allais nous chercher des gâteaux à la pâtisserie de temps en temps ; pour que maman puisse se reposer , je m'occupais de mon père pendant quelques heures pendant qu'elle sortait faire des courses avec une voisine ou l'une de mes soeurs. Nous avons vécu "entre parenthèses" et j'ai eu du mal à récupérer la fatigue après le décès de mon père. J'éprouve beaucoup de compassion pour ceux et celles qui sont seules et ne savent pas vers qui se tourner.
Certaines mairies peuvent apporter une aide précieuse, notamment pour le ménage ; il ne faut pas hésiter à demander si l'on est seul.
A toutes fins utiles, lire le document de la cour des comptes de décembre 2015 concernant l'hospitalisation à domicile : www.ccomptes.fr-@Courdescomptes"

Claudine

"Bonjour,
J'ai 45 ans, après les deux AVC consécutifs de ma mère, et ayant un père non autonome, j'ai quitté mon domicile, laissant derrière moi mari et enfants pour m'installer chez mes parents afin que maman puisse rentrer. J'ai arrêté de travailler également, le monde du travail est complétement incompatible avec mon rôle d'aidant !
Le plus dur, c'est mon père qui était totalement dépendant de maman. J'avais une relation privilégiée avant avec lui, au jour d'aujourd'hui, j'ai l'impression d’être son ennemi, notre relation n’existe plus, c'est le plus dur pour moi, faire le deuil d'une personne qui pourtant se tient tous les jours en face de vous ..."

hecker

"bonjour je m occupe de mon mari de 63 ans paraplégique depuis sa chute a la maison depuis 2ans et demietout les jours le meme train train et je travaille en tant que femme de menage dans une ecole de 7 salles de classes c est dur j ai mal partout ne peut plus faire correctement mon travail aucun soutien de nulle part pas de permis donc confiner a domicile j ai perdu une fille il y a 2 ans elle etait trisomique c est tres dur"

Philloo

"Marié, père de deux jeunes adultes, Consultant informatique indépendant
Depuis décembre 2012, j'habite la plupart du temps chez ma mère non-voyante de 92 ans. Après avoir dans un premier temps supervisé la réhabilitation de la maison où elle vit, elle est devenue au fil du temps de plus en plus dépendante de ma présence. Ma présence qui était au début provisoire devient maintenant presque définitive. Ma situation entre le stress et les conflits conjugaux se détériore petit à petit...
Je recherche un soutien moral, des conseils et l'échange avec les autres "aidants""

Pascal

"Mon expérience est assez simple je vis avec Mon Père qui est une charge très lourde pour moi, j'essaie de l'aider du mieux possible; au mépris même de mes propres besoins et de ma vie sociale, et cela me pèse car je ne sort plus depuis bien trop longtemps ne vie même plus ma/mes passions que sont le Cinéma par exemple, et je donne tout à mon Père, mon énergie, mon aide. Mois cela m'épuise, je l'aime mais je dois aussi penser a moi. c'est égoïste je sais mais moi aussi j'ai besoin de sortir, de faire une pause de temps en temps.
Je cherche une aide pour me permettre de m'exprimer"

Chantal

"Retraitée et ma mère, qui va avoir 91 ans bientôt, a la maladie d'ALZHEIMER depuis 2 ans
Je vis mal la maladie de maman
Maman vit encore seule et ça me rend malade quand je vais la voir... je suis "paumée" et je voudrais bien des conseils venant de personnes qui ont vécu, ou qui vivent, cette situation"

Vous prenez soin au quotidien d'un proche âgé ou malade ?

Partagez votre expérience :

* Champs obligatoires